Rémy GRESSER

Portrait

Je suis né dans une famille de vignerons, il était donc tout naturel pour moi de suivre la voie de mes ancêtres. Je suis animé par l’envie de conserver le cadre fabuleux dont je suis l’héritier et d’en profiter.

Je m’appuie sur la tradition viticole et séculaire qui m’a été transmise.

En effet, les siècles d’essai de plantation des différents cépages ont permis de déterminer le cépage qui exprime le mieux la vibration du lieu et la minéralité des roches.

Domaine Gresser vins d'alice à Andlau - Rémy Gresser

Passionné du terroir

Si je devais résumer mon état d’esprit en une phrase : je cultive la vigne selon la règle de nos ancêtres, je me sens paysan et artisan de la vigne. Pour moi, un vin est avant tout l’expression conjuguée de son terroir et du cépage.

Les vins que je considère comme réussis sont ceux qui témoignent d’une empreinte maximale de leur sol d’origine, qui ont leur caractère propre, leur identité et, bien évidemment, qui sont très loin des vins quasi-industriels censés plaire à tous.

La famille, mes racines

La famille Gresser est originaire de Suisse, ce sont des Valaisans qui ont migré au XIème Siècle dans la Vallée d’Aoste à Gressoney, puis se sont installés à Wil au bord du Lac de Constance.

L’Abbaye Princière d’Andlau possédait une abbaye-fille à Wil, et c’est dans les archives de l’Abbaye que l’on trouve la mention de Eberhardt Gresser qui est venu de Wil à Andlau en 1399 et a obtenu la citoyenneté d’Andlau.

 En 1525, Thiébaut Gresser, vigneron de son état (un document qu’il a signé en témoigne), a été nommé prévôt d’Andlau.

Domaine-gresser-vins-alsace-andlau-grands-crus-Origine de l'emblème GRESSER

L’origine de notre emblème

En 1667, Georg Gresser a construit la maison et pour attester de sa profession, il a fait sculpter sur la clé du porche, ses initiales, un pied de vigne, des raisins et une serpette.

Jusqu’à la fin du XIXème, les vignes étaient conduites en queue de quenouille,  Emile Gresser a été parmi les premiers vignerons à palisser les vignes pour permettre le travail du sol avec les chevaux.

En 1924, Victor Gresser a commencé la mise en bouteille de ses vins et la vente directe au Domaine.

La famille, mes racines

Mon père, André Gresser, s’est engagé dans les années 60 dans la mécanisation du travail des vignes, mais également dans la sélection massale des pieds de vigne.

L’objectif ayant été de replanter les vignes avec des plants ayant une belle vigueur et produisant chaque année des raisins avec une belle expression aromatique.

Sa compétence pour la sélection des Riesling a été reconnue : en 2018, le Pr Becker, enseignant et chercheur à l’Université Viticole de Geisenheim (Rheingau) a sélectionné du matériel végétal dans nos parcelles de Riesling.

Domaine-gresser-vins-alsace-andlau-grands-crus-André GRESSER

Et depuis…

En 1977, après mes études en viticulture-œnologie et après mon service militaire, je suis venu travailler au domaine. Après quelques années d’apprentissage avec mon père, j’ai eu la chance de pouvoir appliquer mes convictions grâce à l’expérience acquise sur le terrain et dans nos chais.

Dans les années 1980, nous avons entamé notre lente conversion vers l’agriculture biologique :

  • D’abord par la ré-implantation du trichogramme, petit insecte qui se nourrit des œufs du ver de la grappe, ensuite par celle du tyflodrome qui se nourrit des acariens.
  • Puis est venu le temps de la mise en place de la lutte raisonnée, une démarche visant à réduire au maximum les intrants.
  • Enfin l’arrêt progressif des molécules de synthèse, notamment des désherbants remplacés par le travail du sol.

En 2007, le Domaine Gresser était prêt pour la conversion et la certification en agriculture biologique et depuis 2010, dans la foulée, nous avons mis en pratique la culture bio-dynamique

Découvrir les terroirs du Domaine Gresser

Les Terroirs